Par vents et pavés !

Venez partager les réflexions qui parsèment votre route!
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mois de juillet 2008: le sens de la fête!

Aller en bas 
AuteurMessage
Faucon
Admin
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 39
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Mois de juillet 2008: le sens de la fête!   Mar 24 Juin - 16:56

En cette journée de St-Jean Baptiste, Marguerite me proposait de changer le sujet du mois du forum pour le sens de la fête!

Je suis toujours prompt à acquiescer quant il s'agit de soulever une discussion sur notre forum, mais là j'avoue que j'y suis peut-être allé un peu trop vite puisque je n'ai aucune idée de ce qu'elle avait en tête...

J'espère que tu viendras éclairer ma lanterne chère Biche..!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laroute.naturalforum.net
Biche

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 63
Localisation : St-Sauveur
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Sens de la fête   Mar 24 Juin - 19:22

Faucon, j’y suis allée très spontanément...

Aussi, j'ai choisi ce thème à cause de toutes les occasions que j'ai eu de fêter depuis le début de l'année. Je prends conscience que ces événements se répètent à tous les ans, bien entendu. Est-ce qu'ils ont toujours le même sens, la même importance. Je dirais que oui, dans l'ensemble. Sauf que, je réalise qu'il faut souvent user d'imagination pour rendre ces fêtes intéressantes ou amusantes. Que cela ne deviennent pas une obligation...

J’ai souvenir de mon 6ième anniversaire où j’ai été malaaaaade. J’ai gardé le lit pendant que la voisine et sa fille Carole sont venues quand même me souhaiter bonne fête. Un souvenir pas très jojo (joyeux).

J’ai aussi souvenir des anniversaires des enfants où j’expérimentais toutes sortes de gâteaux stylisés qui me prenait des heures. J’avais autant de plaisir à les préparer qu’à les voir se faire manger. Il y avait des surprises et tout pour faire plaisir et autant d’objets de consommation.

J’ai souvenir aussi de mon 50ième anniversaire sur le radeau, imagine...et toi Faucon et toi aussi François, vous fêtiez sur le quai à nous fournir de la nourriture et à organiser des jeux...et on fêtait le retour, l’accomplissement, l’esprit d’équipe et on chantait, ! Quel beau souvenir!

Il ne s’agit pas seulement de célébrer aux ballons et au vin ou au gâteau, il s’agit de fêter la vie, l’amitié, le partage, le bonheur d’être ensemble. Une occasion de se dire qu’on s’aime. C’est aussi un rdv. On cancelle, on déplace, on joue avec notre agenda, on priorise selon...

Fêter un anniversaire c’est cool, fêter une retraite c’est aussi cool. Fêter un succès, fêter l’achat d’une maison, un nouvel emploi, une fin d’année etc.

Rappel biblique : retour de l’enfant prodigue, une naissance, une renaissance. Autrefois, on fêtait après la chasse, pour des retrouvailles, pour se réconcilier, pour s’amuser, se changer les idées, se faire plaisir, recevoir des amis, pour se connaître. Finalement, toutes les occasions joyeuses sont à fêter! La fête est aussi un passage, une étape, souvent accompagné d’un cérémonial, un départ routier, un départ pour un travail à l’étranger, un départ d’un emploi, un mariage, un baptême, etc. ou selon les croyances et les cultures. Les représentations symboliques sont aussi importantes dans certaines occasions. Elles donnent un sens à la fête et l’agrémente : fleur, carte, gâteau, cadeau, etc.

Aujourd’hui, que fête-t-on? Une partie de l’histoire, un peuple, de la bière, la démesure, on se permet... d’avoir du fun. C’est aussi un ancrage, quand les jours sont à la pluie, on se fait des souvenirs.

Et vous? Quels sont vos souvenirs de la fête? J’ai hâte de vous lire....laissez aller vos souvenirs!
Bonne St-Jean! Et bon été!

Biche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biche

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 63
Localisation : St-Sauveur
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Noel en juillet   Mar 8 Juil - 22:03

Saviez-vous que certains terrains de camping ''organisés'' fêtent Noel en juillet?

Eh oui, une occasion de manger encore davantage, de boire +++, de s'amuser, et d'écrire au Père Noel. C'est ce que je vais faire de chez moi. Je vais lui demander un GPS, c'est fini tourner en rond à la route...

Merci Ocelot de m'avoir vu passer comme une flèche, merci Faucon de m'avoir dépassé, et merci à tous de m'avoir attendu...

Tourlou didou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocelot

avatar

Nombre de messages : 59
Age : 30
Localisation : Laval
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: la fête   Mer 9 Juil - 19:29

oui rapide d'avoir pu percevoir ton auto à la vitesse que tu roulais Razz mais bon..
[j'reviendrais pour la réflexxx ¸]

Ocelito à l'oeil de falconito Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphic4rt.skyrock.com/4.html
Biche

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 63
Localisation : St-Sauveur
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Enconre la fête!   Jeu 30 Oct - 19:57

Salut à tous!

La fête revient avec l'Halloween, n'est-ce pas? Mon propos sera plutôt court. J'ai envie de vous partager une réflexion...

Je regarde les fantômes un peu partout. Sommes-nous fait d'un masque, avons-nous un visage, ou sommes-nous fait de chair, de sentiments, d'énergie...? Comment cette belle énergie transparaît dans mon milieu de vie?

Demain, malgré mon masque, je me découvre avec ce que je suis véritablement!

Bonne fête d'Halloween!

Biche
X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bison

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 56
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Mois de juillet 2008: le sens de la fête!   Ven 14 Nov - 11:06

«il s’agit de fêter la vie, l’amitié, le partage, le bonheur d’être ensemble. Une occasion de se dire qu’on s’aime. C’est aussi un rdv. On cancelle, on déplace, on joue avec notre agenda, on priorise selon...»

Voilà ce qu’écris Marguerite. C’est aussi ce que je pense. Malheureusement aujourd’hui, il s’est immiscer un écart entre ce que je pense et ce que je vis. Bien malgré moi. J’ai toujours eu bien des choses à dire. Je me basais beaucoup sur ma vie pour «enseigner» où témoigner. On apprend de ses erreurs et ça aussi on peut en témoigner, tenter d’en faire profiter les autres. Mais là c’est différent; je souffre dans mon intégrité. C’est ma vocation de papa qui ne peut plus pleinement s’exprimer. C’est ma façon de voir les choses qui s’est obscurcie. J’y travaille depuis des mois mais je ne parviens pas à me convaincre. C’est ma propension au bonheur qui est mise à mal. Je ne me trouve plus rien à dire. J’ai toujours basé mes paroles et mes opinons sur le concret de ma vie. Pour moi c’était de la cohérence. Ma façon de ne pas varloper les nuages. Or maintenant, ma vie est terne. Je sais que j’aime la vie, je me rappelle toute la joie de la gouter même dans la simplicité… mais ce n’est plus qu’un souvenir. Comme de l’eau dans laquelle on s’est baigné allègrement, qui nous a couler entre les doigts et qui a fait place à la sécheresse. Je ne me trouve plus rien dans quoi puiser, rien à dire… Alors pourquoi ne pas le dire dans un forum qu’on ne lis plus?

Quand j’ai commencé à fréquenter Hélène, ça m’as beaucoup surpris de voir qu’elle ne fêtait pas. Les anniversaires passaient sous silence, elle ne décorait pas à Noel, l’halloween n’existait pas, etc. Venant d’une famille séparée, j’ai compris que pour elle les fêtes n’étaient qu’un temps de douleur. Ce n’était ni un rendez-vous ni une occasion de se dire qu’on s’aime. C’était plutôt le temps où on ressent davantage la séparation de la famille et les manques d’amour qui ont conduit à son éclatement. Ce sens de la fête qui était si naturel pour moi, j’ai pourtant dû travailler fort pour entrainer Hélène du coté lumineux de la force. Aujourd’hui, pour les enfants, je souligne encore les fêtes mais le cœur n’y est pas. C’est comme si je n’avais plus de force. Je le fais pour eux, j’aime qu’on soit ensemble mais il manque quelque chose.

Peut-être que mon problème est que je ne veux pas vivre comme les autres. M’habituer, me contenter de peu, faire semblant, vivre à moitié, me faire une raison. Pour l’halloween, Marguerite écrivais :« Je regarde les fantômes un peu partout. Sommes-nous fait d'un masque, avons-nous un visage, ou sommes-nous fait de chair, de sentiments, d'énergie...?» Oui, j’ai toujours vu les fantômes autours de moi. Je vous en ai parler souvent lorsque je vous expliquais la Route, vous souvenez-vous? Ces gens qui ne savent pas ce qu’ils vivent. Ceux qui vivent pour eux jours après jours. Ceux qui vont voir des films, et qui n’ont rien à en dire. Ceux qui ont le magasinage comme loisirs principal. Ceux qui ont remplacé la messe par le centre d’achats. Est-ce que je suis trop sévère avec les autres? C’est peut-être pour ça que je le suis avec moi-même. «Sommes-nous fais d’un masque?» J’ai toujours cherché à me débarrasser du mien alors il n’est pas question que j’en revête un maintenant. Plutôt que de me déguiser, je préfère me taire. Raconter ma peine à tous le monde? Faire semblant qu’elle n’existe pas? Me déguiser en Superman résiliant qui est rendu à autre chose… qui «a beaucoup grandis là dedans». Marguerite continue :« Comment cette belle énergie transparaît dans mon milieu de vie?» La pile est encore à terre, je n’ai plus de belle énergie à faire transparaitre. Je m’embête moi-même alors autant me taire et laissez les autres tranquille. Ce texte sera un petit accro, un petit espace pour évacuer. La vérité qu’il est inutile de répéter ad nauseam.

Le dernier paragraphe. Fidèle à moi-même je ne peux pas écrire, faire acte de communication sans finir par un peu d’ouverture. J’écrivais plus haut que je me rappelle à quel point la vie est belle. C’est vrai. Elle vaut la peine d’être vécu. Ça vaut la peine d’affronter quelques tourments pour continuer à marcher sur la route de la vie. Si vous avez compris que je ne veux pas faire semblant qu’il n’y a pas de tourments, je veux toutefois garder espoir. Ce qu’il y a c’est que maintenant, l’espoir je trouve ça forcant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biche

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 63
Localisation : St-Sauveur
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Anniversaire de David   Mar 18 Nov - 19:40

Bonjour!

Il semble que le sujet ‘’le sens de la fête’’ s’étend ....
Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de quelqu’un de proche et d’important pour son entourage. Il est atteint d’une maladie que l’on pourrait qualifier d’incurable, traitement à l’essai. Que lui souhaiter : Santé! (cela va de soi) Amour! (il est bien entouré) Travail! (il a de la difficulté à terminer ses journées et prend souvent des congés) Le paradis à la fin de ses jours! (si c’est ce qu’il souhaite)

J’ai un malaise... Pour les gens qui ignorent s’ils couvent qq chose (maladie ou mal à dire) ou ceux qui vivent dans l’amertume d’un bonheur plus ‘’heureux’,’ je dirais ayez une pensée pour David, 45 ans... combien d’anniversaire aura-t-il? Je comprends que ce n’est pas tout le monde qui fête des anniversaires...

Quoiqu’il en soit, peut-on souhaiter le mieux pour les gens qui nous entourent et ce, à tous les jours! Cela a l’effet d’un boomerang!
Que la paix soit avec vous!
Que l’abondance soit avec vous!
Même si ce n’est pas votre fête!

Amicalement vôtre
Biche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mois de juillet 2008: le sens de la fête!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mois de juillet 2008: le sens de la fête!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 14 Juillet 2008
» Rock Werchter/ 3-6 Juillet 2008/ Werchter
» citation du 23 juillet 2008
» Thème du mois de juillet : votre broderie préférée !!!
» Joli mois de juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par vents et pavés ! :: Palabres et réflexions :: Sujets du mois-
Sauter vers: