Par vents et pavés !

Venez partager les réflexions qui parsèment votre route!
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mois de septembre 07: résurrection autour du SECRET

Aller en bas 
AuteurMessage
Castor

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 35
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Mois de septembre 07: résurrection autour du SECRET   Mer 19 Sep - 16:59

Salut tous,

après avoir été sérieusement ébranlée par le message de Bison, je reprends son idée ainsi que celle de Biche de parler de secrets.

Que c'est drôle ce que ça fait aux gens, des secrets. en fait, que c'est drôle ce que ça fait aux gens des secrets qui ne le sont plus, car ce n'est qu'en les faisant dévier de leur nature même (rester secret) qu'ils provoquent des réactions en chaîne. savoir que quelqu'un cache, garde un secret? notre curiosité n'en peut plus, nous pousse même à faire ressuciter un forum qu'on croyait mort. (tant mieux).

et ce n'est qu'à partir du moment oü on décide que quelque chose sera secret, ne sera pas dit, que cette chose devient secrète; avant ce n'était qu'un fait non-connu, non-dit, non-mentionné. plate.

j'aime bien les secrets. ça met du piquant. j'aime moins les secrets lourds,qui sont d'un autre ordre (pas de potinage). les secrets de famille, qui ont la vie longue par exemple. ce sont des secrets qui rongent.

et mes yeux se ferment... je continue à y penser, j'ai seulement jeté quelques idées comme ça.
gute nacht !

bisous de l'allemagne! cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biche

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 64
Localisation : St-Sauveur
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Le secret est dans la sauce aux tomates jaunes!!!   Jeu 20 Sep - 8:59

Réjouissons-nous! Alléluia!
La sauce aux tomates jaunes n'est plus un secret!
Ti-Loup a réussi!
La sauce aux tomates jaunes et plein de légumes du jardin a fait une sauce qui se rapproche de la soupe aux pois en apparence (avec carottes, etc.) Je n'y ai pas encore goûté ...à suivre!
Pots de betteraves et cornichons marinés sont aussi un succès, pas un secret. Peut-être des recettes à partager...

Bonne journée!
Biche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bison

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 57
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Mois de septembre 07: résurrection autour du SECRET   Jeu 20 Sep - 10:02

Dernièrement, j’ai appris qu’un couple de mes connaissances pratiquait l’échangisme étant plus jeune. À voir leur engagement et leur convictions aujourd’hui, je ne m’en serais jamais douter. Ils ne savent pas que je sais et aurait probablement le gout que personne ne sachent. À mon point de vue, c’est particulier mais sans conséquences. Cela n’altère pas l’estime que j’ai pour eux. C’est un petit secret de l’ordre du potin (or moi, je suis une tombe).

Si vous connaissez l’histoire du roi Midas, vous savez que la meilleure façon de garder un secret est de n’en parler à personne. Et souvent ça, c’est impossible. L’exemple de mon petit couple est parlant. C’est le hasard qui m’as fais rencontrer une personne. Nous avons découvert que nous avions des connaissances communes et comme pour cette personne, l’échangisme n’est pas un secret…

Moi je crois que la meilleure façon de garder un secret est d’agir de façon à ne pas en générer. Être droit, agir dans la lumière et la vérité de façon à ne jamais avoir honte de nos agissements ou de notre position. La vie est tellement plus confortable ainsi.

Tu nous dis, Castor qu’il y a des secrets plus lourds. Des secrets qui rongent. Les secrets de famille. Dans ce cas là, je pense qu’il faut reprendre le concept de vérité. Plusieurs familles ont des secrets, des périodes sombres, des événements qu’ils cherchent à dissimuler. Ce ne sont pas toujours des secrets honteux et c’est vrai que ça ne regarde pas le monde entier. Parfois c’est même assez banal mais le fait de les tenir dans l’ombre peux causer plus de tords qu’on pense.

Ceux qui ont vu le film «Le prince des marées» (et de un, Ocelot) peuvent se rendre compte (à partir d’un secret très dramatique, cinématographie oblige) que les impacts des secrets de familles influences le comportement de tout les membres de la famille et parfois, sur plusieurs générations. Or, le drame et les clés qui permettraient à une personne de se libérer de cette dynamique étouffante, disparaissent avec la mort des plus vieux ou des parents.

Ce dernier paragraphe vous semble obscur? Illustrons-le par un fait de ma vie. Vous êtes habitué de m’entendre parler de moi. C’est même la règle dans les palabres; parler de soi. Je considère que les événements récents de ma vie témoignent que je suis «victime» d’une non-vérité, d’une vérité dissimulée, d’un mensonge. Je n’aime pas le mot «victime» mais je n’en trouve pas d’autres.

Me voici maintenant séparé. Hélène et moi savons pourquoi nous ne sommes plus ensemble… mais pas nos enfants. Moi qui ai toujours trouvé que la vérité était une bonne politique pour mener sa vie, j’ai frappé un obstacle au sein même de ma famille. Je crois que mes enfants ont besoin de vérité pour vivre. Pour pouvoir, en grandissant, prendre leur vie en main et assumer pleinement qui ils sont. La vérité en son temps… ça se comprend. Ma femme ne voit pas les choses de cet œil.

Il est fréquent dans une séparation que les enfants se sentent une part de responsabilité. Samuel, mon plus vieux, par bonheur, ne s’en sens pas. Par contre, comme il l’as probablement vu dans bien des films, il pense que c’est lui qui va réunir ses parents. Il se donne une tâche, une mission qu’il n’as pas. Qui est bien trop lourde pour lui. Je l’ai remarqué en le voyant réagir à quelques occasions. Et comme il n’obtenait pas les résultats escomptés, il le prenait très durement. Je ne crois pas qu’il était conscient de ce qui se passait en lui. Moi, je le sentais prisonnier de la situation. Mon fils a besoin de liberté. Convaincu que seul Hélène pouvait le lui offrir, j’ai demandé à ma femme de lui dire la raison de notre séparation. Ce n’a pas été facile mais elle l’as fait. Pour Samuel, c’était la fin de l’espoir. Mais c’était aussi la fin de sa mission impossible. En ramassant sa peine, il m’a aussi dit dans ses mots l’expression de sa liberté. «C’est comme si maman avait frappé à coup de masse sur une grosse roche en dedans de moi. Il n’en reste que des petits morceaux mais c’est moins lourd…» Il n’a que 11 ans.

Pourquoi c’était important de faire ça? Pour libérer Samuel, bien sur. Mais parce qu’Hélène et moi, on s’est toujours bien entendu. Aux yeux de nos enfants, nous étions le modèle de parents qui s’aiment. Nous sommes la première école pour apprendre l’amour. Pour sa vie future, que peut penser un enfant de l’amour lorsqu’il voit ses parents s’aimer et se quitter sans raisons apparentes? Est-ce que l’amour est un sentiment solide? Est-ce un réel sentiment? Il y avait un secret dans notre famille et maintenant qu’il émerge à la lumière, ça fais mal, mais c’est maintenant une chance d’apprendre à vivre autrement, libre des ténèbres et des conséquences qui obscurcissait nos vie.

Le drame dans tout ça, c’est qu’Hélène est issue d’une famille séparé. Outre son orientation, beaucoup de nos problèmes relationnels tiraient leur origine dans son enfance. Elle n’a jamais voulu parler avec moi de son enfance et de ses parents. J’ai connu mes beaux parents, ils ne se sont plus jamais plus rencontré et n’ont jamais accepté de parler à Hélène de leur séparation ni de leur vie ensemble et même très peu de son enfance à elle. Aujourd’hui, elle n’as plus accès à ses parents : ils sont morts ou séniles. Il ne lui reste que des psy.

Il y a donc des secrets qui, même s’ils ne sont pas gros et croustillant, font du tords. C’est le fait de tenir les choses dans l’ombre qui fais du tords. Dans un autre registre, si vous garder enfouis dans votre cœur l’amour que vous avez pour votre père (ou votre mère) en vous disant que c’est évident que tout le monde le sais, que ça serait niaiseux que de sortir ça à brule pourpoint et sans raison, et si vous sentiez que cette enfouissement ne vous fais pas tant de bien que ça : Pensez-y! Un jour, vos parents ne seront plus là pour vous accueillir.

La vérité c’est la meilleure politique, quoi qu’on en dise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mois de septembre 07: résurrection autour du SECRET   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mois de septembre 07: résurrection autour du SECRET
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thème du mois de septembre : "les animaux"
» la photo du mois de SEPTEMBRE
» Thème pour le mois de septembre : Vitesse
» Thème du mois de septembre = la Broderie
» Jeu du thème du mois de septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par vents et pavés ! :: Palabres et réflexions :: Sujets du mois-
Sauter vers: