Par vents et pavés !

Venez partager les réflexions qui parsèment votre route!
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Départ du chef

Aller en bas 
AuteurMessage
Faucon
Admin
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 40
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Départ du chef   Lun 2 Avr - 18:15

Voici la lettre du chef...


2 avril 2007

Bonjour à tous,

La boucle est bouclée. Dimanche dernier, lors d’un 5 à 7h (am) j’ai expliqué à mes compagnons de route de toujours où en était la situation et le défi que devais maintenant relevé le clan. Ceux qui y étaient (Blaireau, Belette, Bœuf, Faucon, Cachalot, Goéland, Louve, Balbuzard et Castor (venu d’Allemagne exprès)) on sut ce dont j’avais parlé aux autres (Ocelot, Chantecler, Baribal, Raton, Marmotte et Nyctale) un mois avant et qui, selon moi a été reçu avec enthousiasme.

Alors que, lors de la première rencontre, j’avais illustré les pièges de la dualité raison/passion, à cette rencontre de dimanche votre réaction a été surtout du type; raison. Je pense donc que ça été bien reçu. Que tous sont réalistes et voient bien que leurs vies les a emmenés plus loin à vivre autre chose. L’amitié et la camaraderie sont toujours possibles au clan mais il y a plus. Il y a ceux qui doivent vivre la Route et qui apprendrons à vivre grâce à elle. Il faut dire que, même si j’ai essayé de bien faire les choses, j’avais l’impression d’expliquer un divorce ou d’être en deuil. En tout cas, mon humeur n’était pas à la joie. J’en suis resté à un mode factuel et organisationnel.

Je veux cependant que vous sachiez (les 2 générations) que je fais cette démarche de cette façon parce que j’aime le clan et j’espère de tout cœur qu’il ai un avenir. J’espère ardemment que certains d’entres vous, sinon tous, se sentirons concerné par la suite des choses comme on a sa famille à cœur. Il n’y a pas que le clan auquel je suis attaché, il y a chacun de vous personnellement. Bien sur, je le suis à ma façon… et de façon acceptable pour une gang de «gars de bois».

Dimanche, certain ont fais remarquer que le défi est de taille. Les filles de Cousteau s’y sont cassé les dents malgré leur dynamisme. Qu’il faudrait que tous se supporte les uns les autres. Vous avez parlé d’intégrité, d’accompagnement, de responsabilité. Vous avez parlé du «switch» de mentalité où ceux qui font de la Route depuis longtemps ne peuvent plus être là pour leur trip (ou le futur chef à tout le moins) mais dans un esprit de générosité. Et vous avez souligné l’importance du compagnonnage.

Dorénavant, vous êtes tous sur la même longueur d’onde. Nous avons réussi à brisé la barrière qui séparais les générations (rappelez-vous ces routes où il y avait deux groupes durant les repas) pour ne former qu’une belle gang. Je vous invite à être tous solidaire pour la suite des choses. Car même si je suis toujours présent physiquement (et de cœur), ce n’est plus moi qui préside les destinés du clan.

«À Dieu, vat!» comme on dit dans le cérémonial du Départ.[/size]

Denis c.c.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laroute.naturalforum.net
Bison

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 57
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Départ du chef   Mar 3 Avr - 14:16

La lettre est là, j'ai parlé à tout le monde... Ce n'est plus à moi de parler. Mais, devant le défi de trouver un chef (un accompagnateur, un guide...) voici un petit texte qui met peut-être la barre un peu haute mais qui peut inspirer;

Il n’écrase personne
ni par son intelligence,
ni par son ambition,
ni par sa foi si pure.
Il écoute avec respect,
il relève ce qui est admirable en chacun.

Il ne s’érige pas en chef incontesté
devant lequel toute volonté est déposée,
il éveille la liberté,
il encourage les décisions.

Il ne se met pas en avant, il prend sa place avec les autres.
Il ne dresse pas le poing, il tend les mains.
Il ne donne pas de conseils, il montre l’exemple.
Il ne hurle pas pour forcer le respect,
Il adresse la Parole.
Il n’impose pas un chemin unique,
Il indique une direction.

Il ne lance aucune croisade pour défendre Dieu
ou la Religion ou la Morale,
il sème sans prendre de repos,
avec patience et dans la discrétion,
car il connaît l’irrésistible puissance enfouie dans la semence.

Il n’utilise pas les coups,
qu’ils soient mauvais ou qu’ils soient bas,
pour implanter la vérité,
il allume la lumière dans les consciences.

Il ne recourt pas à la violence
pour arriver aux fins justes,
il se bat avec l’énergie des mots,
avec le don de sa vie,
avec la totalité de son temps,
avec la passion absolue de l’amour.

Il est faible, dites-vous?
C’est lui, pourtant, qui fait tomber les murailles.
C’est lui, pourtant, qui pose d’autres fondements.

Et dans la faiblesse
il grandira, il réussira,
il montera puisqu’il prend le même chemin étroit
que le Seigneur de la Croix!


Charles Singer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Départ du chef
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Iron Chef ] Osef Corporation - Hot Fuse
» Papiers pour faire-part.
» réussite examen caporal et caporal chef
» Le chef de bataillon MONTALEGRE à BEUTHEN
» Capitaine Maurice Anjot, le chef méconnu des Glières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par vents et pavés ! :: Varia :: Archives-
Sauter vers: