Par vents et pavés !

Venez partager les réflexions qui parsèment votre route!
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Retour sur le service et 1ière chronique du Castor de Berlin

Aller en bas 
AuteurMessage
Castor

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Retour sur le service et 1ière chronique du Castor de Berlin   Ven 1 Déc - 5:11

Retour sur mon service…

Je poste ce retour ici, même si finalement, je n’ai pas vraiment vu ou visité, il faudrait que j’y retourne pour vous parler de dépaysement. Malgré tout je peux dire que Calw, la petite ville où nous sommes arrivés est vraiment magnifique. Typique ‘Schwaben’, la région où on était. Maisons à bardeaux nichées dans des vallons, entourées de collines. C’est la ville natale de Herman Hesse, un grand écrivain allemand qui adorait sa ville. Nous habitions plutôt à l’extérieur de la ville, dans la forêt. Dans un des bâtiments d’une clinique psychiatrique en nature. Les parents adoptifs de Tomi y travaillent et avaient loués une chambre pour les gens qui venaient au mariage. Je dois vous avouer que si je n’ai pas visité, le ‘dépaysement’ était plutôt culturel.

Le service en tant que tel s’est très bien déroulé, le voyage avec Tomi était génial. Huit heures de trains, avec train en retard mais solution d’appoint. La campagne allemande est magnifique. Café et repas dans le restaurant de bord, à la grande joie de Tomi. Grand bonheur de revoir sa famille (il dansait plus qu’il ne marchait). Famille super accueillante. Petit mariage à l’atmosphère étrange mais on s’est bien amusés tout de même. On a mangé des ‘Spätzle’, une spécialité de la région. C’est une pâte aux œufs qu’on coupe en languettes au dessus de l’eau bouillante avant de les y jeter. Souvent on les fait revenir après cuisson avec des oignons et du lard. Ou avec du jambon et du fromage. C’est très bon, très remplissant. Tomi exultait et a mangé 7 grosses parts de gâteaux : c’est la tradition en Allemagne d’avoir plusieurs gâteaux de mariage, un grand et plusieurs petits). Nous avons dansé. Je me suis levé aux petites heures pour au moins un peu voir cette Forêt Noire et je me suis promené quelques heures. Les forêts ici sont toutes entretenues, ça n’existe pas vraiment un ‘bois sauvage’. Il y a beaucoup de forestiers, c’est presque culturel. Et oui, la forêt était belle, mais je ne pourrais pas vraiment la différencier d’une autre forêt allemande. Je n’y ai pas été assez longtemps, faudra que j’y retourne!). Retour sans embûches avec un Tomi mélancolique et fatigué. Moi aussi j’étais fatiguée! La famille avait une propension à la fête, fêté tard!

Ce dont je veux vous parler, et qui était vraiment intéressant, c’est l’histoire de cette famille, dont nous avons parlé longuement avec la mère et sa sœur. La mère et ses frères et sœurs sont tous nés à l’Est, en campagne, en RDA (le ‘mauvais’ côté du mur). Ils sont nés sous le régime communiste, ils y ont grandis, ont commencé à travailler, n’ont jamais connu rien d’autre. Et n’auraient jamais au grand jamais pu prévoir que le mur tomberait un jour. À la campagne, ce n’était pas comme à Berlin, le mur ne séparait pas une rue en deux, il était loin et si on ne l’avait jamais vu, on ne s’en rendait même pas compte. Le régime offrait une sécurité totale, un travail, une maison, l’éducation gratuite, les bons de nourriture. Il fallait attendre pour avoir son auto, mais ça faisait partie de la vie, les systèmes de transport étaient bons. On était assuré d’avoir une rente à la retraite. On vivait simplement mais sans soucis, et surtout avec ce mot en tête : sécurité. C’est ce qu’elles m’ont raconté. Moi j’étais éberluée, surtout quand elles m’ont dit d’une seule voix (forte) qu’elles retourneraient tout de suite sans hésiter à l’Est sous le régime, avec mur, si elles se le faisaient offrir demain. Parce que maintenant, la vie est beaucoup plus difficile : toute la famille est dispersée, à l’Ouest de l’Allemagne et en Hollande pour trouver du travail. Après le mur, des milliers de personnes se sont trouvées sans emploi, sans direction et sans esprit d’initiative. Sans comprendre le capitalisme. Je me rends compte que la ‘Ostalgie’, (nostalgie de l’est, de la vie en RDA) existe vraiment, et je comprends mieux pourquoi. Les réalités et les tensions politiques étaient totalement différente dans les villes comme Berlin par exemple (ce qu’on voit le plus souvent dans les films : les espions, les gens qui se révoltent). C’est quand même renversant une telle histoire non? Un mur qui sépare un pays en deux, qui tombe et qui laisse cet énorme problème derrière lui. C’est le même problème dans tous les pays anciennement communistes, mais en Allemagne les deux parties du pays sont confrontées à une réunification difficile et coûteuse, ce qui attise les préjugés. L’Est est pauvre, l’Ouest paie pour l’Est. C’est vrai que les provinces allemandes de l’Ouest paient 10 milliards d’Euros par année pour l’Est. Avec des résultats peu visibles, à part l’exil des gens vers l’Ouest et un taux de chômage effarant. Vous voyez que cette question de réunification est au cœur de l’actualité, même après une quinzaine d’années. Pourtant il y a quand même des résultats, des projets, mais les gens s’appellent encore Ossis et Wessis (de l’est et de l’ouest). Ça va prendre encore du temps avant que les mentalités changent. Et déjà les nouvelles générations sont mieux intégrées. À suivre…

*Je réalise en relisant que ce n’est pas tout le monde qui connaît l’histoire de l’Allemagne depuis la RDA. Je ne suis pas experte mais posez des questions! Ou encore pour une explication rapide: http://fr.wikipedia.org/wiki/Mur_de_Berlin
ou aller voir des sites sur l’histoire de l’Allemagne depuis 1945
*Les chroniques d’un Castor à Berlin : je vous propose de faire des petites chroniques (pas vraiment comme ceci) sur des thèmes si vous me posez des questions comme par exemple ‘la température’, la langue, la bouffe, les moyens de transport, le scoutisme, ou encore comment chauffer au charbon, tout ce que vous aimeriez savoir. Mais alors il faut me faire des suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Castor

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 34
Localisation : Berlin
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Thomas...   Ven 1 Déc - 5:47

Des photos de Thomas avec gâteaux, dansant, mélancolique le matin de notre départ et dans le train, au Bord Restaurant.










Faucon j'ai essayé de mettre plein de fotos sur la galerie... comme tu peux le constater, c'était un plan foireux. merci pour des explication rabbit (c'est un Castor plein de gratitude)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faucon
Admin
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 39
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: Retour sur le service et 1ière chronique du Castor de Berlin   Sam 2 Déc - 15:22

Ouais, super, merci de ta première chronique!! Moi, j'aimerais bien en savoir plus sur cette clinique psychiatrique en nature. Ça ressemblait à quoi? Il y a beaucoup de bâtiments? Beaucoup de patients? Et les invités du marriage pouvaient y louer une chambre, donc la clinique sert aussi d'hotel..? C'est quoi cette histoire!?

Concernant la galerie:

1. Tu dois être connectée.
2. Tu cliques sur l'onglet Galerie en haut à haut de l'écran de la page d'accueil.
3. Tu clique sur la section "Photos variées"
4. Tu clique sur le petit onglet "Ajouter une photo" et puis tu suis les indications.

Tu peux ainsi envoyer une photo de ton ordinateur, pas besoin qu'elle soit déjà en ligne. Tu devras cependant éditer les photos avant de les envoyer sur la galerie, pour qu'elle respecte les critères de taille (1280 x 1024 pixels) et de poids (3 Mo) maximum. Tu peux normalement faire ça facilement dans n'importe lequel petit logiciel de traitement d'image sur ton ordi, par exemple Jasc Paint shop photo album. Si la photo ne respecte pas les critètes, ça ne marchera tout simplement pas!!

Ok, j'espère que ça aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laroute.naturalforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour sur le service et 1ière chronique du Castor de Berlin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour sur le service et 1ière chronique du Castor de Berlin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] HD2 et retour sav
» Retour SAV XBOX360
» Retour de mon K5 du sav aussi
» Retour SAV bouygues apres flashage OK
» Annulation forfait + retour téléphone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par vents et pavés ! :: Chroniques variées :: Correspondants étrangers-
Sauter vers: