Par vents et pavés !

Venez partager les réflexions qui parsèment votre route!
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 mois d'octobre 06 : notre spiritualité

Aller en bas 
AuteurMessage
Faucon
Admin
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 39
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: mois d'octobre 06 : notre spiritualité   Dim 15 Oct - 20:32

Qu'est-ce que votre spiritualité? Comment la développez-vous? Quelle place la religion prend-elle pour vous?

Voilà des questions peut-être abstraites, mais néanmoins importantes quand on désire cheminer sur la Route. Ce sont en fait les toutes premières que je me suis posées lorsqu'est venu le temps de me préparer à la promesse scoute, car je sentais bien qu'elles représentaient un défi particulier pour moi... En effet, quel sens donner à ma promesse si je ne suis pas baptisé!?

La réponse pourrait être très longue... Mais pour garder ça relativement court (!), je dirais que mon attitude a été celle-ci:

Concernant la religion, j'ai décidé de l'aborder avec curiosité! C'est-à-dire que j'ai tenté de m'intéresser aux symboles et aux messages véhiculés dans les histoires que les chrétiens racontent. Cette tradition vieille de 2 millénaires maintenant regorge en effet d'images fortes et de leçons de vie... Bref, j'ai essayé de comprendre la philosophie chrétienne et de découvrir quelqu'uns de ses rites.

Concernant ma spiritualité, qui n'est pas exactement satisfaite par la religion, je dirais qu'elle s'exprime de plusieurs manières, par exemple par une sensibilité à la beauté. Oui, je suis sensible à plusieurs formes de beauté, dont celle de la nature assurément, mais aussi à la beauté des gens et des gestes qu'ils peuvent faire. J'essaie donc d'apprendre à accueillir cette beauté en m'arrêtant quand elle me touche. J'essaie par ailleurs de me mettre à l'écoute de cette petite voie que nous avons à l'intérieur et qui sait ce qui est bon pour nous. Depuis 7 semaines maintenant (!), je débute chaque journée de la semaine par une séance d'étirements, de respirations profondes et d'exercices. Ces moments très privés, qui pourraient s'apparenter à la prière, sont vraiment énergisants et c'est donc une joie de me lever 30 minutes plus tôt pour ça (c'est vrai)! Tout ça pour quoi, le bien-être personnel bien-sûr, mais peut-être surtout parce que ça aide à cultiver l'amour du prochain... Je sais que ça peut paraître drôle à dire, mais l'amour du prochain est une attitude, un état d'esprit qui se développe, et c'est justement un des aspect de la médecine qui me fait tant vibrer!

Voilà, si je demeure très critique des agissements des religions durant l'Histoire, si je suis trop anticonformiste pour faire partie d'une Église et que je n'ai pas la Foi chrétienne, je considère néanmoins avoir une spiritualité relativement riche, ce qui fait de moi une personne complète, passablement bien partie pour jouer un rôle positif dans la société!

Je terminerai en vous disant un petit truc que je me suis trouvé pour savoir si quelqu'un vit une saine religion/spiritualité: est-ce que ses pratiques et sa philosophie servent à le rapprocher des personnes qui l'entourent, ou au contraire à lui montrer qui n'est pas comme lui/elle? La personne qui entend et comprend le message d'amour universel présent dans toutes les religions saura voir une parcelle de divin dans chaque être, peu importe ses croyances. Alors que les bigots verront plutôt la différence de religion comme un prétexte pour rejeter l'autre. À mon sens, la religion a trop souvent servi à diviser les hommes plutôt qu'à les unir.

Ouf... Ce n'était pas vraiment court!

Quelles sont vos impressions, vos réflexions?


Dernière édition par Faucon le Ven 2 Mai - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laroute.naturalforum.net
Raton

avatar

Nombre de messages : 69
Age : 38
Localisation : St-Paul
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: mois d'octobre 06 : notre spiritualité   Jeu 19 Oct - 11:23

Qu'est ce que la spiritualité pour moi? Bonne question... J'en suis justement à en faire le point dans ma vie avec ces questions : Suis-je croyant? Ou du moins en quoi est-ce que je crois? Pourquoi est-ce que je crois en ceci et non en cela et est-ce adéquat?

Au risque de déplaire à certain, mon but n'est pas de plaire à tout le monde dans cet exercice, mais plutôt d'aller au bout de mon raisonnement pour peut-être mieux vivre ma spiritualité, voici un peu ce qui me caractérise:

Je suis baptisé, mais non croyant en la religion catholique tel qu'elle nous est présenté. Je crois en des enseignements, en des valeurs mais pas aux ''bonyeuseries'' si je peux me permettre (excusez moi l'expression) En fait je suis un peu comme Thomas, j'ai bien de la difficulté à porter un foi aveugle en quelque chose d'abstrait sans en avoir la preuve. Je ne crois pas en Dieu de la facon dont il nous est présenté, je ne crois pas en Jesus, non plus de la facon dont il nous est présenté. En fait je vois Jesus comme j'ose imaginer qu'il se voyait, UN fils de Dieu et non LE fils de Dieu, donc ce serait l'équivalent d'un prophète, un porteur de message, du moins à mes yeux. Même chose, je ne crois pas en Dieu comme étant une entité, mais plutot comme étant une force de la nature, en fait tout ce qui existe et qui a du bon est une partie d'un tout qui serait l'équivalent de mon Dieu, mais sous cette optique j'ai de la difficulté à le nommer Dieu, même s'ils remplissent tous les mêmes rôles. Par contre, même si je n'ai pas le sheme de croyance catholique tel qu'il nous est proposé, je respecte l'institution et son enseignement car les valeurs véhiculé par ce moyen viennent pour la majorité me toucher de près ou au moins de loin. C'est aussi pourquoi, bien que je ne cours pas les églises, je me sens bien à l'intérieur d'elles. Je crois que même si je ne m'inscrit pas dans le sheme du christianisme, j'ai tout de même mon rôle à jouer à l'intérieur de cette Église, de ce monde. Peut être pas un rôle au niveau religieux de la chose, mais peut-être au niveau éducationnel, dans la transmission de valeurs qui me touches.

Une autre vision que j'ai plus particulièrement au propos de la Bible, c'est que je préfère voir ce grand livre comme un recueil de poème, le lire comme un recueil de poème et l'utiliser aussi comme tel. Une chose que j'ai bien de la difficulté c'est de lire la Bible dans le but d'en tirer une morale, je trouve ca justement très démoralisant. Par contre lire la Bible comme un recueil de poème rends l'expérience beaucoup plus attrayante et enrichissante. Tu lis, tu aime ou n'aime pas, tu écoute les mots, tu contemple les mots, tu comprends ou non le sens des vers et paraboles, mais l'important c'est de se laisser emplir par l'émotion qu'il t'apporte, et par conséquent on fini peut-être par trouver une morale, mais non pas une morale expédié, mais une moral découverte de la même facon que lorsque l'on lit un poème. Je n'aime pas lire les poèmes tout le temps, mais par moment de vide ou d'extrème élant le poème vient mettre une pause et nous permettre de nous relancer avec une énergie différente et je crois que c'est ce à quoi sert la Bible. Je qualifierais la bible comme étant le plus majestueux des recueils de poemes que j'ai eut la chance de feuilleter.

C'est là que j'en suis. Je sais en quoi je crois et ne crois pas, mais je ne sais pas encore trop quoi en faire. Par contre je suis d'accord avec toi Faucon, ce n'est pas tant la religion qui fait la spiritualité, mais plutot notre raport à notre prochain, notre attitude, notre aptitude a jouer des rôles positifs. Sur ce, je ne sais pas si c'est avec tors ou raison, mais je continue à me considérer comme chrétien car même si je ne crois pas à l'enveloppe, la décoration écclésiastique de la religion, qui pour moi est plus un symbole qu'une vérité, je crois en ce qui a de plus fondamentale, le message qu'elle transporte.

J'espère avoir été pertinant dans mes visions. J'ai hâte de connaitre les vôtres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ratonindulgent.com
Blaireau

avatar

Nombre de messages : 5
Age : 38
Localisation : Laval
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Un petit bou de ma pensée   Dim 22 Oct - 12:39

Je pense qu'au fond de moi j'ai toujours eu la Foi. La Foi en un monde beau où l'on peut faire confiance à tous où la paix aurait sa place. La Foi aussi en un Dieu d'amour, de générosité et de pardon. À plusieurs moments dans ma vie cette Foi à changer, disparue et est revenue en force. Je me souviens très bien étant jeun d'être facinée lors d'une messe ou par des moniales rencontrées en camp d'hiver. Dieu m'attirait peut-être à cause de tout le mystère qui l'entoure? Lors de mes années guides j'avais une maîtrise qui a pris le temps de nous faire connaître cette religion. À ce moment, j'ai écouté mais elle ne semblait pas correspondre à mon esprit scientifique. Je ne pouvais croire à la création et à toute ces histoire. Je disais aux gens que je ne croyais pas en Dieu mais en son message d'amour. Je voulais et je veux encore que cela soit une base sur laquelle appuyer mes actions, ma vie. Je peux dire que c'est avec le clan que j'ai beaucoup appronfie la question. J'ai fais de Dieu mon ami comme un confidant et un créateur exceptionnel. J'aime à contemplé la nature, à y vivre de belles expériences. Je suis bien en forêt et la montagne est un havre de paix.

J'utilise les textes de la Bible comme réflection (j'ai beaucoup aimé celle faite avec les Anawim). La Bible raconte une vie, elle nous apprend a travers des histoires comment bien vivre notre Foi. Les humains l'on porbablement trafiquer pour lui faire dire ce qu'il voulait. C'est pourquoi j'ai un peu de difficulté avec la façade : les églises, le vatican (pays le plus riche), la vision de la place des femmes, leur difficulté d'adaptation. Ma Foi reste donc très personnel et un peu détaché de l'institution.

Même si beaucoup se dise non croyant, beaucoup suivent à leur façon le message d'amour qui est véhiculé dans la religion. J'aime à me dire que toutes les religions sont inter-reliées. Qu'il n'y a qu'un Dieu avec différents visages pour s'adapter à la culture. L'amour c'est ce qui compte et la religion ne devrait jamais être source de dispute. Son message premier est de s'aimer les un et les autre !

Une petite réflection ... merci Faucon sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bison

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 56
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: mois d'octobre 06 : notre spiritualité   Ven 27 Oct - 11:16

Étant donné que la question est importante et qu’elle mérite réponse réfléchit, j’entreprends d’écrire mon point de vue. Mais, en attendant, puisque ce forum n’est pas un palabre et qu’il est possible d’y écrire plus d’une fois, j’y mets le texte suivant. C’est un extrait d’une de mes nombreuses correspondances internet (certains d’entre vous savez que j’écris des fois des lettres personnelles un peu longues…). Cela peut paraître flyer mais ça exprime bien qui je suis et mon rapport concret avec la spiritualité.

«Oui, on vit dans un monde où tout le monde pense à soi. La consommation se fonde sur l’individualisme et profite de l’égoïsme de chacun. Pourquoi emprunter la tondeuse du voisin. J’achète la mienne et ça me fourni aussi le plaisir de magasiner, de choisir et d’upgrader mon avoir, bref se sentir vivre (avec un petit v) pour quelques instants. J’achète donc la mienne, plus belle et plus grosse et je ne suis plus obligé de parler au voisin. Aujourd’hui, il faut vraiment y être obligé pour que je doive lui dire bonjour. Conséquence : plus personne ne vit. Dieu est évacué, c’est une notion dont on a plus besoin car IL était relation, amour et vie. Il ne faut pas se surprendre si on n’a plus rien de ce que Dieu était.

Moi, je suis un maquisard. Je me cache et je lutte. Une guérilla. D’abord contre moi-même, contre ma paresse naturelle, contre ma suffisance et mon indifférence aux autres. Et ensuite contre le mal lui-même en faisant des adeptes, d’autres combattants comme moi. Comme si on était dans la matrice et que ma tâche est de réveiller à la Vie les gens que j’aime. La seule et vrai Vie. J’essaie avec mon entourage, avec mes enfants, avec mes amis et avec mon clan. Je ne suis pas vraiment un bon guerrier et je n’ai qu’un tire pois. Je ne trouve pas ça difficile de lutter car c’est de mon salut qu’il s’agit et c’est surtout celui des autres qui m’intéresse. C’est d’autant plus facile que quelqu’un a lutter pour moi et qu’IL a gagné définitivement. Le salut n’est pas seulement une promesse pour un futur post mortem mais c’est la vie ici, aujourd’hui. …»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goeland

avatar

Nombre de messages : 28
Age : 38
Localisation : Gatineau (Hull) - ah le parlement!
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: mois d'octobre 06 : notre spiritualité   Dim 29 Oct - 15:51

La religion catholique a toujours été une préoccupation assez grande dans mes réflexions. Toute jeune, j'étudiais chez les soeurs. Donc, on avait droit à la messe et au sacrement du pardon au moins 4 fois par année, durant le carême, on récitait le chapelet toute l'école ensemble à chaque fin de dîner, on faisait notre prière le matin, midi et soir.... Donc, j'étais ensevelie de cette religion.

Au secondaire, il n'y avait que les cours de religion et les crucifix dans les classes qui me rappelaient concrêtement que je suis catholique. J'avais l'impression, avec tous ces rituels et cours, que l'on n'avait pas le choix de tout croire ce que le prêtre ou le prof nous disait. Aussi, il n'y avait pas de place à la réflexion. S'il y en avait, elle n'était pas assez efficace pour bien comprendre les enjeux, les valeurs réelles de la religion.

Arrivée au CEGEP, j'ai pu mieux réfléchir avec les cours le philo. Merci beaucoup de m'avoir aider à m'ouvrir l'esprit (peut-être, n'étais-je pas prête avant...). J'ai pu avec les différents cours de mon curriculum (philo, histoire, psycho,etc) me faire une meilleure idée de ce qu'est l'être humain et de mieux comprendre son fonctionnement. Plus, on a pu voir d'un oeil critique le bienfaits et mauvais côtés des mouvements de pensée philosophique et psychologique depuis que l'être est sur cette terre. Certains prof nous parlaient aussi de la religion comme façon de comprendre le vie et pour la première fois, elle m'était racontée d'une manière plus théorique, plus terre à terre.

Aussi, au scout, j'ai pu avoir diverses expériences avec la religion. De plus, c'est dans ce milieu de vie que j'ai pu comprendre que la religion pouvait être le fun! Une messe n'est pas obligée d'être plate, elle peut être accompagné d'activités, de discussions... Et aussi, on peut faire des activités de développement ou de connaissances comme des bingo Jésus, des bricolages, des sketch, réflexions, etc.......

Donc, au clan, lorsque j'ai commencé à discuter avec ma marraine de ma longue piste (on y réfléchie sur différents points qui forgent une personne), une des questions qui me préoccupait énormément était la place de la religion dans ma vie. J'avais eu beaucoup d'expériences qui m'amenaient à me questionner sur la valeur de la religion dans ma vie. Donc, durant mon parcours au clan, je me suis donnée comme mission de mieux comprendre la place de la religion dans ma vie. Je l'ai fais en étant attentive aux activités proposées et aux idées des autres.

J'en suis maintenant venue à la conclusion que la religion catholique n'est pas exactement ce que je recherche comme mode de vie, de pensée. Ce que je recherche est plus large. Il est clair que les valeurs qui sont véhiculées dans ces textes sont bonnes et que je les utilise, mais je ne crois pas à un Dieu.

C'est pourquoi maintenant, lorsque je parle de mon développement personnel, je prononce le mot spiritualité au lieu de religion. Je trouve qu'en parlant de spiritualité, on est à un niveau plus large. Je vais chercher n'importe ou les informations qui me plaisent pour grandir, pour mieux comprendre qui je suis. Si une parole de la bible est intéressante, je vais la prendre. Si un philosophe m'a donné une réponse sur une de mes interrogations, je vais prendre celle-ci...

Également, je pratique ma spiritualité en discutant avec les autres. Souvent des gens peuvent avoir des idées assez géniales sur des sujets et il peut être grandement intéressant de les entendre parler. Plus, en discutant, ça nous permet de penser, de réfléchir sur nos valeurs, qui nous sommes, ce qui nous ouvre l'esprit à mieux se connaître.

J'aimerais aussi rajouter que tous ont droit à un parcours qui leur convient. Moi, j'ai choisi le mien et j'y suis confortable. Oui ça été long avant de bien comprendre ce que je voulais, mais j'ai trouvé ma réponse et ça en vaut la peine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biche

avatar

Nombre de messages : 78
Age : 63
Localisation : St-Sauveur
Date d'inscription : 22/10/2006

MessageSujet: Spiritualité au quotidien   Dim 29 Oct - 21:44

Bonne question!

Qu’est-ce qui m’anime, qu’est-ce qui me drive, qu’est-ce qui me ground…en cette vie sur terre…? Plusieurs choses. Le sang qui coule dans mes veines, l’air que je respire, l’amitié de mes proches, etc, tous ces facteurs m’arrivent de l’extérieur et m’aident à vivre. Mais encore…une spiritualité, sujet impalpable, nécessaire à ma croissance (ou ma déchéance) justifient mes actes. Quelles croyances vais-je choisir pour évoluer et avoir le sentiment que je vis, tout en donnant un sens à ma vie? Je vais choisir celles qui me donnent la PAIX. Je crois que la paix vient de Dieu (esprit saint), un esprit compatissant, miséricordieux, qui voit mes misères et qui pardonne. Mais ce n’est tout d’avoir une spiritualité, des croyances, je crois que pour que le travail divin se fasse, il est essentiel d’avoir une discipline, comme tout art. Donc, pour atteindre cet esprit divin, cet esprit de paix, je dois valider (essai – erreur), dans la ’’concrétude’’ du quotidien, la méthode utilisée, refaire mes devoirs et finalement les mettre au propre.

Des exemples : Voir la souffrance humaine, être à l’écoute de l’autre, saisir un moment de grâce, etc. Ces sensibilités à mes yeux sont essentielles pour entrer en relation avec Dieu (religare) mais ce n’est pas suffisant. Si je reste assise, spectatrice devant ces tableaux, je dessine à moitié mon tableau. Je ne possède pas mon art. L’art d’aimer s’apprend, comme la danse. L’art d’aimer prend du temps, ai-je des bons professeurs ? Certains le sont.

Le clan est aussi une école de cet art d’aimer, tout comme la vie de couple, la vie de famille, au travail, etc. Il est vivant, parfait et nécessaire pour vivre cet apprentissage.

Des moments de silence sont nécessaires pour être inspirés. S’éparpiller, s’essouffler ne sont pas de bons ingrédients pour parfaire mon tableau, plus maintenant. De plus en plus, la prière me donne la paix, je l’utilise, inépuisable… La paix, devient inconditionnelle dans ce que j’entreprends. Donc, mes actes (ma concrétude) vont me dicter si mon art vient de L’ARTISTE (divin).

Merci d’être là et vivez en paix!

Biche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faucon
Admin
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 39
Localisation : Gatineau
Date d'inscription : 15/10/2006

MessageSujet: Re: mois d'octobre 06 : notre spiritualité   Dim 5 Nov - 0:22

J’ai été frappé par cette phrase de Denis : « Aujourd’hui, il faut vraiment y être obligé pour que je doive dire bonjour [au voisin]. Conséquence : plus personne ne vit. Dieu est évacué, c’est une notion dont on a plus besoin car IL était relation, amour et vie. » Il était relation…

Cela me fait voir les choses d’une toute nouvelle manière que je trouve fascinante! Vous savez comment des fois, on jase avec quelqu’un et on se sent particulièrement proche, on a l’impression de le comprendre ou de ressentir ce qu’il ou elle ressent—de connecter quoi! Il y a de ces fois où l’on a comme un élan vers quelqu’un, on veut lui montrer notre sympathie. Eh bien, Dieu SERAIT ce sentiment… C’est-à-dire qu’on appellerait divine cette connexion avec l’autre. Il ne s’agit plus de voir Dieu comme un être quelque part (où...?) avec des intentions (ou des plan..!), mais plutôt comme cette possibilité elle-même que nous avons de connecter avec les autres. Au moment de la connexion avec quelqu’un, il y a un flot d’amour qui passe : Dieu serait ce flot d’amour cristallisé. Oui, ça, ça vaudrait bien la peine d’être vénéré!! Ça semble peut-être abstrait, mais c’est en fait ben moins ésotérique que d’imaginer un bonhomme quelque part qui nous observe avec compassion… Ça revient à croire au divin en chaque être humain!

Et maintenant, cette autre phrase prend tout son sens : « Le salut n’est pas seulement une promesse pour un futur post mortem mais c’est la vie ici, aujourd’hui. »

Oui, si on arrive à cultiver ce passage d’amour entre nous et les autres, si on arrive à connecter avec notre entourage, ben c’est ça notre salut pour une vie meilleure! Pas besoin d’imaginer un monde dans les nuages avec une grille dorée et un portier (amoureux d’une étoile transformée en planète), il suffit de vivre et d’entretenir cette amour entre nous et le monde et puis la vie sera plus belle, le monde sera meilleur. Et puis là je veux bien espérer que tous les humains arrivent à se connecter ainsi!!!

Je trouve que cette perspective ouvre vraiment la voie de la spiritualité, car elle amène toutes sortes de questions : Comment faire pour connecter avec les gens? Y a-t-il des trucs? Est-ce qu'un professeur peut nous aider? Peut-on connecter avec n'importe qui?

La spiritualité serait donc l'art d'aimer nos semblables, art qu'il faut apprendre et développer. Mais attention, comme dit encore mon cher Brel: "C'est trop facile... de faire semblant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laroute.naturalforum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mois d'octobre 06 : notre spiritualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
mois d'octobre 06 : notre spiritualité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice du mois d'Octobre: Alice et les plumes de paon
» Vos plus belles photos du mois d'octobre 2010
» theme pour le mois d'octobre
» Le thème du mois d'Octobre 2011 - Thème Spécial (Récompense)
» Magazine "Danser" du mois d'octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Par vents et pavés ! :: Palabres et réflexions :: Sujets du mois-
Sauter vers: